Cirque de Tournemire ©Delphine Atché
Cirque de Tournemire
Carte localisation de Saint-Affrique en Aveyron

Expérience à vivre Saint-AffricainRandonnée au temps du Jurassique

Delphine Atché

Une expérience
vécue par Delphine

  • Durée : ½ journée
  • Distance depuis Montpellier : 116 km de route, soit 1 h 30
  • Distance depuis Toulouse : 165 km de route, soit 2 h 45
  • Budget : tout est gratuit
  • Meilleure saison : printemps et automne, mais possible toute l’année (en été, privilégier le matin et en hiver, le milieu de journée)

sommaire ancres automatique

Un mini Gavarnie accessible à tous ! La randonnée au cœur du cirque de Tournemire dans le sud de l’Aveyron vous permet de côtoyer des falaises majestueuses. Vous embarquez dans une belle aventure aux paysages multiples et inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Tous vos sens vont se réveiller !

Tournemire vu du parking ©Delphine Atché
Tournemire vu du parking

01Un décor minéral

Dès votre arrivée, vous en prenez plein les yeux ! En point de mire, vous avez le cirque de Tournemire et ses falaises majestueuses. Elles offrent un paysage minéral teinté de vert, ocre, gris, rouge. Quand vous vous retournez, vous apercevez les buttes témoin de Taulan et du Combalou avec à leurs pieds, des terres noires. Le ton de la journée est donné pour une randonnée de 12 km où vous allez tutoyer le mythique causse du Larzac.

Le saviez-vous ?

Cet espace a un fort intérêt écologique, à la fois pour sa géomorphologie et aussi pour la présence de plusieurs habitats naturels d'intérêt européen. Cette zone naturelle héberge de nombreux oiseaux remarquables. On peut aussi y observer des espèces végétales adaptées au relief et aux roches. Les cirques de Tournemire et de Saint-Paul des-Fonts sont inscrits au réseau européen Natura 2000.

 

Le stationnement : le grand parking est situé à côté de la mairie, devant la maison du Plésiosaure. Il y a des tables de pique-nique. Il y a une boulangerie dans le village.
 
Classement mondial : Tournemire est dans le périmètre inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que « Paysage culturel vivant et évolutif de l’agropastoralisme méditerranéen ».

 

Cirque de Tournemire ©Delphine Atché

Cirque de Tournemire ©Delphine Atché

02 La Maison du Plésiosaure, reptile marin

Equipé de votre de sac à dos et de vos chaussures de randonnée, vous commencez par la visite de la « Maison du Plésiosaure ». Là, devant vous, contre toute attente, vous vous retrouvez, ébahi, face à un squelette ! Oui, mais pas n’importe lequel... en plus, il ne lui manque pas un seul os. Il s’agit d’un reptile marin unique au monde. Son petit nom est : Occitanosaurus tournemirensis. Tellement unique que son diminutif est le nom du village où il a été découvert ! Plusieurs panneaux d’interprétation vous donnent un avant-goût de la géologie, de la faune et de la flore que vous allez rencontrer.

Maison Plésiosaure ©Delphine Atche
Maison du Plésiosaure

L'info des curieux

Au printemps 1986, un enfant du village âgé de 13 ans a trouvé un ossement pétrifié alors qu’il cherchait des fossiles dans les « terres noires ». Il interroge son ancien instituteur. Ce dernier informe le conservateur du Musée de Millau. Des fouilles approfondies sont mises en œuvre et permettent de dégager 193 os. Le reptile marin peut ainsi être reconstitué. La maison du Plésiosaure a été inaugurée en 2016.
 
A savoir : vous pouvez télécharger l'appli Espace Nature Aveyron pour découvrir cet espace naturel et sa biodiversité.

Cirque de Boutinenque ©Delphine Atché
Cirque de Boutinenque

03 Un cirque secret

Fiche rando en main, votre randonnée commence. Après quelques centaines de mètres le long de la route, gonflé à bloc, vous entamez une montée un peu raide dans une ambiance surprenante mais néanmoins enchanteresse. Vous voici dans un cirque à l’ambiance humide et densément boisé de chênes et de buis. Il est difficile d’apercevoir le paysage environnant. Mais quelques trouées vous font entrevoir des pépites : les terres noires où ont été découverts les os du reptile, témoin du passé marin de la région, puis des falaises formant des ruiniformes. Plus haut, quand la pente du chemin s’adoucit, oh surprise, une fenêtre s’ouvre sur le village de Roquefort, blotti au pied des falaises du Combalou.

Le saviez-vous ?

Le sentier que vous empruntez pour la montée est surnommé localement le « sentier de l’ingénieur ». Vous avez dû remarquer les voies de chemin de fer le long de la route avant d’arriver au chemin. Elles passent dans un tunnel pour atteindre le Larzac. C'est la ligne Tournemire-Roquefort-Le Vigan ouverte à l'exploitation le 25 août 1896 (longue de 61 km, 32 tunnels, 12 viaducs). L'ingénieur chargé de superviser les travaux lors de la construction du tunnel empruntait ce chemin.
 
Conseil pour la randonnée : le descriptif détaillé de cette randonnée ainsi que la carte sont disponibles sur le site internet Rando Grands Causses (vous pouvez imprimer la fiche ou télécharger le tracé) et sur l’appli mobile Rando Grands Causses. Prévoyez de bonnes chaussures de marche, les sentiers sont caillouteux, de l’eau et de quoi vous restaurer.

04Le patrimoine agropastoral du plateau du Larzac

Un nouveau paysage se présente à vous, un vrai contraste. Vous reprenez votre souffle. Calme et sérénité vous envahissent. Vous vous écartez du chemin balisé le temps d’aller voir la ferme caussenarde : un chef-d’œuvre entièrement construit en pierre, des fondations aux cheminées, en passant par les chenaux et les toits. Une prouesse architecturale qui a bravé le temps et le climat rude de ce plateau aux hivers froids et venteux, et aux été chauds et secs. Le paysage autour de vous est parsemé de pelouses sèches, de buis, de murets en pierre et de tas de pierres, appelés ici clapas. Plus loin vous pourrez voir une lavogne, mare empierrée recueillant l’eau de pluie. Au printemps, une multitude de fleurs égaye le paysage.

Pelouses sèches du Larzac ©Delphine Atché
Pelouses sèches du Larzac

Le saviez-vous ?

L’agropastoralisme est un savant mélange de pastoralisme et d’agriculture. Ici, depuis très longtemps (5 000 ans !), l’homme élève des brebis sur des terres riches en herbe et en arbustes, et produit foin et céréales pour nourrir son troupeau toute l’année. Il y a tout un patrimoine lié à ces pratiques sur les causses et les avant-causses.

Avant-causse ©Delphine Atché

Avant-causse ©Delphine Atché

Vu sur Roquefort ©Delphine Atché
Vu sur Roquefort

05 Balcon plongeant

Sur le plateau, la marche est reposante et vous pouvez laisser votre regard divaguer et profiter de ce paysage serein jusqu’à ce que… whaou ! vous en preniez plein la vue ! Là, comme envoûté, vous êtes stoppé net devant le creux du cirque. Les falaises majestueuses, tel un millefeuille de roches multicolores, plongent sous vos pieds. Ce paysage en balcon vous accompagne jusqu’à la Croix de Grépounac.
 
Là, vous êtes comme à la proue d’un bateau, vous humez l’air, captivé par le paysage magnifique qui vous entoure à 360° :  le cirque de Tournemire, le rocher du Combalou, le Larzac, les avant-causses, les terres grises, Roquefort. Vous imaginez le paysage au temps du Jurassique, le Plésiosaure nageant dans la mer sous un climat tropical. Le chant des oiseaux et leur vol espiègle accompagnent votre contemplation. Vous resteriez indéfiniment ici, tellement le paysage vous hypnotise. Même le cri strident et lugubre des Craves à bec rouge n’arrive pas à vous sortir de cet état second. Il faut cependant rester attentif, vous pourriez voir surgir des vautours ou l’aigle royal !

Info pratique

Pour profiter de cette harmonie avec la nature, vous pouvez prévoir de pique-niquer ici, il y a des tables prévues à cet effet. Cela vous laissera encore un peu de temps pour observer la flore riche et variée. Au printemps, il y a une multitude d’orchidées et en été, les cheveux d’ange font danser le paysage.

06Sa majesté le cirque

Ragaillardi, il est maintenant temps de vous engouffrer dans le cirque. Vous plongez dans un paysage minéral et sonore. Ce cirque est le terrain de jeu d’une multitude d’oiseaux et, selon le moment de la journée, le spectacle musical est différent. La descente se fait rapidement sur un chemin caillouteux. Vous marchez parfois sur la roche mère. Vous vous retrouvez vite encerclé de falaises découpées, aux couleurs douces. Le chemin est moins raide et vous profitez encore de cette ambiance enivrante. Vous vous surprenez même à vous retourner pour regarder à nouveau ce cirque majestueux et l’immortaliser dans notre mémoire. Vous regagnez le parking en longeant tranquillement le ruisseau du Brias, des sons plein les oreilles et des images plein les yeux.

Descente du cirque de Tournemire ©Delphine Atché
Descente du cirque de Tournemire

Un conseil

Le village de Roquefort n’est qu’à 2 km, vous pouvez aller visiter les caves naturelles d’affinage. Elles sont ouvertes toute l’année.

Les conseils
de l'expert

 

Accès :

  • En train : ligne du train Aubrac (Clermont-Ferrand – Béziers) - arrêt à Tournemire. Trouvez votre horaire et achetez votre billet sur https://www.ter.sncf.com/occitanie. Certains trajets sont à 1€ !
  • En voiture : Depuis l'A75, prenez l'échangeur 45 (Millau) ou le 46 (Albi - Roquefort), puis suivez la D999. Depuis Albi (et Toulouse), vous accédez à notre territoire en suivant la D999.

 
Réservez un hébergement ? Toutes les infos sur le site www.roquefort-tourisme.fr

Infos
pratiques

43.9672686, 3.0159744

Aux alentours...

Cirque de Tournemire - Maison du Plésiosaure
Patrimoine naturel
Tournemire
Les Caves Papillon
Visite
Roquefort sur Soulzon
Caves de Roquefort Société
Visite
Roquefort sur Soulzon
Roquefort le Vieux Berger
Visite
Roquefort sur Soulzon
Roquefort de Gabriel Coulet
Visite
Roquefort sur Soulzon
  • partager :