Le Rougier © steloweb
Le Rougier © steloweb
Carte Aveyron avec localisation Camarès

Expérience à vivre Voyage en Pangée

Portrait de Mylène

Une expérience vécue par Mylène

  • Durée : week-end
  • Distance depuis Montpellier : 110 km
  • Distance depuis Toulouse : 150 km
  • Intérieur / Extérieur : les deux
  • Budget : petit budget
  • Caractéristiques : en voiture, à moto, à vélo
  • Meilleure saison : printemps, été, automne.

sommaire ancres automatique

Les Rougiers vous fascinent et vous voulez comprendre d’où viennent ses couleurs chatoyantes ?
Au cœur de l’écomusée de Montaigut, l’exposition Voyage en Pangée offre une entrée en matière époustouflante. Des fossiles de végétaux côtoient des empreintes d’animaux et témoignent de la vie il y a plus de 250 millions d’années. L’émotion est palpable. 

Vue sur les canyons des Rougiers © steloweb
Vue sur les canyons des Rougiers © steloweb

01De pierre et de rouille

En parler pour préserver

Paysage lunaire aux allures de Colorado, le Rougier de Camarès fait partie de ces contrées à la beauté brute. Vus d’en haut, les Rougiers forment de gigantesques canyons. A hauteur d’homme, on les aborde à petits pas, on sillonne des labyrinthes, on marche sur les dunes, ces montagnettes nous dépassent et nous donnent presque le vertige. Le vertige de leur histoire !
Après s’être laissé emporter par ses courbes, ses jeux d’ombres et un sentiment de liberté à chaque pas, je ne vous cache pas que ce patrimoine naturel est fragile. Le Rougier montre ses plaies, ses ravins érodés. En parler, c’est aussi une façon de le préserver et de le protéger.

Vue sur les canyons © steloweb

Vue sur les canyons © steloweb

Le Saviez-vous ?

La Pangée (qui signifie « toutes les terres » en grec) désigne un continent unique qui était autrefois formé des six continents actuels. Ce super continent s’est ensuite fracturé et les continents actuels se sont éloignés les uns des autres.

Coup de cœur

Une petite randonnée d’1 km « Le Cœur du Rougier » est balisée au départ du parking sur la D101 après la ferme de Sénégas en direction du Château de Montaigut. Un parcours idéal pour les familles.

Comment y aller ?

Depuis Camarès, prendre la D10 en direction de Sylvanès. Au bout de 3km, prendre l’embranchement à gauche indiqué Montlaur, puis suivre la D101 en direction du château de Montaigut.

02Plongée dans l’univers des Rougiers au musée

Ce petit musée très confidentiel et méconnu est parfait pour comprendre la lente évolution du climat, se plonger dans la construction des Rougiers et se questionner sur les crises majeures qui ont bouleversé la planète. L’exposition minérale se situe au rez-de-chaussée de l’ancienne école. Cela me semble la meilleure approche pour comprendre qu’il y a des choses à apprendre ! De taille modeste, il évoque à travers différentes vitrines muséales l’histoire de cette terre à partir d’une collection de fossiles trouvés localement. Une guide bénévole passionnée par le sujet vient à ma rencontre. Me voilà en pays de connaissance.

Un petit musée confidentiel © OT Rougier
Un petit musée confidentiel
Empreinte de dimetrodon à voir au musée © OT Rougier
Empreinte de dimetrodon à voir au musée © OT Rougier

Les couleurs du temps

Une grande fresque chronologique permet de comprendre les différents événements qui ont conduit à leur formation. Il faut remonter à l’ère du permien entre -280 et -250 Millions d’années et se replonger dans un contexte continental. Sous le climat tropical qui régnait, les roches des montagnes se sont altérées libérant du sable, des argiles formant les pélites colorées en rouge par l’oxyde de fer. Alternant des saisons sèches et humides, une végétation de fougères arborescentes et de prêles géantes abritait tout un peuple d’amphibiens dont certains mesuraient plus d’1,80 m, avant que les conifères primitifs et les reptiles deviennent dominants.

Ecoutez le podcast avec Claudine Larger sur l'origine des rougiers

Bon à savoir

Une deuxième salle aborde l’ère secondaire tout aussi passionnante puis une nouvelle crise géoloqique et la partie jurassique. Des fantômes de cristaux de sel et du gypse évoquent d’anciens lacs salés avant que la mer envahisse la région.

Incontournable

Montaigut est dominé par son château féodal bâti en 996. Ses maisons paysannes, son église et son école sont caractéristiques de l’architecture locale. La visite de l’ écomusée permet la découverte complète de ce site exceptionnel.

Infos
pratiques

  • Toute l’année du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h. Fermeture à 18h30 d’avril à juin et de septembre à novembre.  En juillet-août tous les jours de 10h à 19h.
  • Tarifs : Visite château et écomusée : 8 € adulte, 1 à 3 € enfant
43.88542573224976, 2.8803015667082885

03Une nuit au gîte du Presbytère

J’ai vraiment un coup de coeur pour cet ancien presbytère dans une nature environnante à couper le souffle. L’habitation pieuse a laissé place à un gîte de caractère pensé comme une charmante pension de famille. Etalé sur deux niveaux, les trois grandes chambres sont décorées avec goût. Le mobilier ancien offre un mélange des genres dans la tendance actuelle. Depuis le jardin, on peut admirer l’immensité du paysage. Croyez-moi, il y a peu d’endroit capable d’un aussi grand dépaysement. Le jardin privatif offre une tranquillité absolue et une vue imprenable sur la vallée colorée du Rougier et la cheminée à l’intérieur du gîte permet d’agréables veillées au coin du feu. Un lieu empreint d’une histoire qui vaudra toutes celles que vous pourriez imaginer pour vous endormir et vous réveiller à la lumière d’un autre matin servi sur un plateau.

 

Le jardin du gîte du Presbytère © Château de Montaigut
Le jardin du gîte du Presbytère © Château de Montaigut

Infos
pratiques

  • Presbytère de Montaigut ***
    12360 Gissac
    05 65 99 81 50
    Site web
  • N43°53’8’’ – E 2°52’48’’
  • Ouvert toute l’année
  • Tarifs selon saison : de 300 à 700 € la semaine – Nuitée de 50 à 70€ (2 nuits minimum hors juillet-août)
43.88712202071123, 2.8797257177975757

Le rougier de Camarès vu du ciel

vignette video
Sentier sur le plateau de la loubière © OT Rougier
Sentier sur le plateau de la loubière © OT Rougier

04Marcher au grès de la nature

L’ailleurs commence à deux pas en empruntant le sentier balisé qui mène sur la Loubière. Me voilà plongée dans un nouveau monde avec un petit peuple sur le qui-vive : lézard ocellé, pie-grièche. L’Orchis bécasse, qui n’a rien d’un oiseau, rentre elle au chapitre des fleurs qui composent une mosaïque végétale exceptionnelle aux côtés de l’Orchis brûlé. Le paysage est odorant, des parfums de thym se mêlent aux délicates fleurs miellées du genêt qui distille ses effluves dans toute la vallée. La balade m’offre les contours d’une nature saisissante de beauté. Un troupeau de brebis déboule sur mon chemin. Je n’ai plus de questions, je marche sur une terre étrange qui ne m’est plus étrangère !

Ça vaut le détour

Le plateau de la Loubière abrite de nombreuses espèces d’orchidées aux formes, couleurs, parfums divers. Le printemps est la période idéale pour découvrir cette flore d’une grande richesse et se laisser guider lors d’une randonnée botanique.

Le saviez-vous ?

Sur l’ensemble du travers, des gypsières (carrières de gypse) ont été découvertes dès le XVIIIe siècle par les habitants du hameau. Le gypse se transforme en plâtre vers 150 degrés puis les blocs de plâtre cuit étaient amenés au moulin pour y être réduit en poudre et servir pour la construction ou l’agriculture.

Infos pour les randonneurs

Ce sentier de 10 km assez caillouteux que l’on parcourt en un peu plus de 3 heures fait découvrir un joli point de vue sur la vallée de la Sorgues et l’Avant-Causses.
Une table de pique-nique vous attend à l’arrivée à l’entrée du site où l’on peut parfaire son pique-nique par quelques produits régionaux ou s’offrir une glace et un café à l’accueil du site. Parking gratuit à disposition avec sanitaires. (voir la balade)

Une vue depuis le chemin © OT Rougier

Une vue depuis le chemin © OT Rougier

Le mot
de l'expert

Bien plus qu’une expérience ludique, qu’une porte enchantée, qu’un château où l’on remonte le temps et replonge dans ses rêves d’enfants. C’est un lieu unique et historique qui conduit au sanctuaire du plus beau trésor pour comprendre la métamorphose de notre planète et s’enivrer de terres rouges jusqu’au soleil couchant.

Infos
pratiques

43.82140580386424, 2.8785913394441742

Aux alentours...

Château de Montaigut
Patrimoine
Gissac
Gîte du Presbytère
Hébergement
Gissac

Votre prochaine expérience...

experience

Polychromie du tympan de Conques ©A. Causse - OT Conques Marcillac
Expérience à vivre
Roquefort, un territoire en fête ©D.Atche
Expérience à vivre
  • partager :

Newsletter Tourisme Aveyron

Ne manquez pas notre newsletter mensuelle et laissez-vous inspirer pour profiter pleinement de votre séjour en Aveyron.

Abonnez-vous à notre newsletter ici !