Saint-Sernin sur Rance © Steloweb / OT Rougiers Aveyron Sud
Saint-Sernin
Carte de localisation de Saint-Sernin-sur-Rance en Aveyron

Expérience à vivre L’ENFANT SAUVAGE DE L’AVEYRON  et la Dame de Saint-Sernin

Portrait de Mylène

Une expérience
vécue par Mylène

  • Durée : ½ journée à 1 journée
  • Distance depuis Montpellier : 140 km de route
  • Distance depuis Toulouse : 125 km de route
  • Meilleure saison : printemps, été, automne

sommaire ancres automatique

La cité de Saint-Sernin semble comme suspendue au relief escarpé. Après avoir enjambé le Rance, on serait tenté de filer tout droit, mais halte là ! De sacrées curiosités contribuent à la renommée de cette petite bourgade. L’histoire incroyable de Victor l’Enfant Sauvage a inspiré le cinéaste François Truffaut. Une page de l’Histoire s’est aussi écrite avec la célèbre Dame de Saint-Sernin. Entrez donc voir…

Dessin sépia de Victor ©Stephane Hamida (Illustrateur/Tatoueur)
Dessin de Victor, l'enfant sauvage

01 Victor, le sauvage de l’Aveyron : 
La belle et la bête

Au-delà des légendes qui éveillent notre imaginaire, Saint-Sernin possède deux histoires singulières ! Victor, l’enfant sauvage de l’Aveyron et la Dame de Saint-Sernin. Partons à la rencontre de deux personnages emblématiques du village, qui après des siècles font encore parler d’eux. La trajectoire de leur existence est gravée dans la pierre. La commune Saint-Serninoise impose un petit détour par sa mairie où une drôle de statue attire le regard du visiteur. S’émerveiller devant la beauté d’une grande dame et marcher dans les pas de Victor, c’est par ici… 


L’enfant sauvage de l’Aveyron, cela vous parle ? Lui qui n’a jamais dit mot s’est retrouvé sous le feu des projecteurs. Imaginez un enfant nu marchant à quatre pattes dans la pénombre des sous-bois, se nourrissant de châtaignes et de racines. Âgé d’une dizaine d’années, c’est au petit matin du 8 janvier 1800 qu’il est capturé à Saint-Sernin. Privé pour toujours de ses forêts et de ses sources, il sera accueilli à Paris par le Docteur Itard, à l’institut des sourds-muets. Des montagnes boisées de la Bassine aux institutions parisiennes, l’enfant sauvage qui fut baptisé Victor, meurt en 1828 à Paris en emportant son secret. Son histoire étonnante ne lui aura pas ôté dans sa cage parisienne, son esprit d’enfant rebelle.
 

 

BON à savoir :

Durant l’été, l’Office de tourisme met en lumière Victor à travers une exposition, la projection du film de François Truffaut (1 h 25) et une chasse au trésor pour les enfants.

02 La statue de Victor

Sur la place du Fort, votre regard ne peut qu’être happé par la statue de basalte représentant un enfant accroupi, le visage caché par une longue chevelure. Posé sur son poing, la statue de Victor, sculptée par Rémi Coudrain, rappellerait presque le Penseur de Rodin si ce n’est sa position qui relève sans équivoque du registre bestial. Tel un sphinx égyptien, l’enfant sauvage continu d’interroger le passant.  A deux pas, la Maison des Monts et Vallons du Rance, détient toutes les informations historiques sur l’extraordinaire aventure de cet enfant capturé aux abords du village en 1800. 

Victor l'enfant sauvage ©OT
Victor l'enfant sauvage

Citation

« A cet enfant inconnu, sorti un jour des bois, Saint-Sernin va offrir une statue, peut-être pour se faire pardonner de ne pas avoir su l’apprivoiser ». Marie-Aimée Pagès 

Dans le style « étonnez-moi ! » 

Victor habitait au n° 4 impasse des Feuillantines à Paris aux côtés de Mme Guérin, affectée à son éducation. Au n° 12 de cette même impasse et à la même époque, vivait un certain Victor Hugo... 

Le saviez-vous ?

Le Docteur Itard est devenu le précurseur de la psychosociologie. Ses travaux ont plus tard inspirés Maria Montessori enthousiasmée par ses méthodes d’éducation sensorielle mises en œuvre dans la pédagogie des tout-petits. 

Dame de Saint-Sernin ©OT
Dame de Saint-Sernin

03  La Dame de Saint Sernin

Magiques, mystérieuses, énigmatiques, voici ce qui caractérise ces statues-menhirs de grès souvent méconnues des plus curieux d’entre nous. Mais parlons de la célèbre Dame de Saint-Sernin. C’est clairement la statue la plus emblématique et la plus belle avec ses tatouages, ses colliers, ses longs cheveux sculptés dans la pierre. Et pour cause, cette statue-menhir est la plus complète et son état de conservation est exceptionnel ! Plonger son regard dans le sien, c’est porter un regard vers la terre originelle et remonter le temps avant même celui des pyramides d’Egypte !

Oh mon Dieu… une curieuse Dame !

C’est l’abbé Frédéric Hermet, considéré comme « l’inventeur » des statues-menhirs qui fera la découverte fortuite sur la colline Saint-Martin de la « Dame de Saint-Sernin » en 1888. Le jeune prêtre, passionné par le sujet, permit, grâce à son opiniâtreté, de sortir la dame des entrailles de la terre. Bâtie dans le grès autour de 2600 avant notre ère, parée d’une panoplie d’attributs féminins dans une harmonie de formes simplifiées non dénuées de sexualité, elle interroge encore par le mystère qui l’entoure. Déroutant non ? Mais que représentait-elle : créature ? divinité ? Une chose est sûre, ses yeux ronds écarquillés fascinent pour l’éternité !

Le saviez-vous ?

Sculptées il y a 5000 ans, ces figures énigmatiques sont les plus anciennes représentations monumentales humaines connues en Europe. Le sud Aveyron compte plus d’une cinquantaine de monuments. Parmi elles, la Dame de Saint-Sernin est la plus connue des statues-menhirs découvertes en France. La statue d’origine est conservée au Musée Fenaille à Rodez qui doit sa renommée internationale à une collection de statues-menhirs unique.

Bon à savoir 

Une copie de la statue de la Dame de St-Sernin est présentée à l’Office de tourisme. L’endroit idéal pour recueillir toutes les informations à son sujet ! Des randonnées permettent d’approcher à pied d’autres statues-menhirs. Comme l’abbé Hermet, ouvrez grand les yeux sur votre chemin ! 

Clin d’œil 

Le Néolithique a laissé place à l’ère du numérique. Que diriez-vous d’un selfie avec la Dame de St-Sernin ?

Citation

« Ces pierres venant de loin allaient loin en moi. J’y lisais une volonté d’aller à l’essentiel pour arracher au bloc inerte une présence humaine. Je me suis senti proche de l’homme qui avait gravé et sculpté ainsi, plus que de cet autre, dont l’ambition était la beauté antique » Pierre Soulages, célèbre peintre aveyronnais. 

04  Symbole gourmand 

À Saint-Sernin, il est de tradition de déguster la « gimbelette » fabriquée par la pâtisserie Nespoulous, située face à la place du Fort. L’histoire incroyable de Victor et de la Dame de Saint-Sernin a inspiré le pâtissier qui a créé un chocolat à leur effigie

Maison du chocolat Nespoulous ©OT
Maison du chocolat Nespoulous
Vue du village de Saint-Sernin ©OT
Vue du village de Saint-Sernin

05 Le centre ancien recèle de joyaux architecturaux

Le centre historique de Saint-Sernin ne se voit pas depuis la route. Il faut prendre le temps de flâner au hasard des ruelles qui dévalent vers le Rance et le Merdanson. Et cela tombe bien car entre ses porches et ses rues étroites, l’accès y est plus aisé à pied ! Ce qui fait la beauté des rues de Saint-Sernin, ce sont tous ses petits détails architecturaux, ses balcons ouvragés, ses fenêtres à meneaux, ses portes, ses gargouilles... Lors de vos déambulations, arrêtez-vous devant la Maison du Prévôt du Chapitre et admirez ses armoiries et le monogramme du Christ, un peu plus loin, ses belles maisons à colombages. 
On ne peut vraiment comprendre ce village qu’en étant attentif à ses moindres détails. Et c’est un autre visage de Saint-Sernin que l’on découvre en levant les yeux, s’imprégnant ainsi de la mémoire des lieux. Vous remarquerez sur le mur de l’église, que le pape décida d’ériger en 1442 en Collégiale, l’inscription « Liberté, Égalité, Fraternité », cela remonte à la Révolution ! On accède à ce bel édifice, classé Monument Historique, par les ruelles dont les noms ont été écrits en occitan. 

Balade numérique 

Muni de votre tablette ou de votre smartphone, une balade numérique insolite et ludique permet de partir à la découverte de la « Première Dame des Grands Causses ». 

Pause repas 

Après cette visite historique,  je vous conseille vivement de prévoir de déjeuner sur place. Le restaurant « La Cave » propose des produits frais, locaux à prix raisonnables dans un cadre verdoyant surplombant le Rance. 

Le saviez-vous ?

L’origine du nom de Saint-Sernin vient de Saint-Saturnin, premier évêque de Toulouse.

Les conseils
de l'expert

Pour profiter pleinement de cette expérience, découvrez nos bonnes adresses sur : www.tourisme-rougier-aveyron.com ​​​​​​​

Infos
pratiques

43.884919, 2.603534

Aux alentours...

Patrimoine
Saint-Sernin
Chasse au trésor
Activité
Saint-Sernin
La cave à Saint-Sernin
Restaurant
Saint-Sernin
Maison des monts et vallons du rance
Activité
Saint-Sernin
Balade numérique à Saint-Sernin
Activité
Saint-Sernin
  • partager :