Viaduc du viaur
Viaduc du viaur

Viaduc du viaur
Guide touristique

Construction du Viaduc du Viaur ©André Bec
Construction du Viaduc du Viaur ©André Bec

Paul Bodin (1847-1926)

Albigeois d’adoption, Paul Bodin intègre en 1874, la Société de Construction des Batignolles (SCB) en tant qu’ingénieur. En 1903, il devient Président de la Société des Ingénieurs Civils de France. Il enseigne à l’Ecole Centrale de Paris jusqu’en 1919. Il a participé à la réalisation d’autres ponts en Russie, en Chine et en Grèce.

Une œuvre majestueuse

En 1889, le projet de construction de Paul Bodin l’emporte devant celui du célèbre Gustave Eiffel lors d’un concours national. Son projet est plus audacieux, innovateur et moins couteux.

La nouveauté ?

Une technique dite des « arcs équilibrés » qui consiste à alléger le poids sur la clé centrale articulée grâce à un effet de contrepoids. Elle permet la libre déformation de l’arc central sous l’influence des charges supportées lors du passage des trains.

 

Inauguré en 1902, le viaduc du Viaur relie l’Aveyron et le Tarn. Il permet le développement économique par l’arrivée du chaulage qui rend les terres plus fertiles. La culture du seigle remplace celles du blé ou du maïs. La population se concentre désormais dans les bourgs, à proximité des gares.

Des chiffres à la hauteur du Viaduc :

  • 116 m de haut sur 460 m de long.
  • 7 ans de travaux (1895-1902)
  • 3 800 tonnes d’acier
  • 160 tonnes de rivets sertis à la main
Viaduc du Viaur majestueux ©Christophe Cuq
Viaduc du Viaur majestueux ©Christophe Cuq
  • partager :