Retour
Église romane de Canac, OFFICE DE TOURISME INTERCANTONAL SAINT GENIEZ  / CAMPAGNAC

Patrimoine

Campagnac

Église romane de Canac

Cette église est remarquable par l'apposition de deux périodes romanes successives (XI° et XII° s.) et deux "écoles" locales (haute vallée du Tarn et vallée du Lot).
Construite à l'emplacement d'un site gallo-romain et ancienne nécropole, elle est placée sous le patronage de Saint Cyr et de Sainte Juliette, sa mère, martyrisés vers 303.
Elle a été agrandie de chapelles aux XIV et XV s. et remaniée dans les parties hautes au XIX s. C'est une église à abside et absidioles, celle du sud ayant disparu.
À l'extérieur, sobre décor de corniche du chevet constitué par l'alternance de pleins et de vides et la succession d'arcatures supportant des couvertures en lauzes de calcaires. Au nord et au sud, on observera la présence d'enfeux ; à l'Ouest les éléments de décor de l'époque romane subsistent sous le porche et au-dessus, dans l'arcature centrale on peut voir une série de châpiteaux.
À l'intérieur, deux pierres romanes remarquables : la pierre d'autel et une autre, scellée sous la fenêtre de la chapelle nord, avec trois arcatures et la représentation du soleil, dune étoile et de la lune. Sans doute faut-il y voir une invocation à la Vierge, reine du ciel : l'église de Perse (à Espalion), à laquelle Canac fut unie, porte en son tympan une figuration de la Vierge couronnée, entourée de la lune et du soleil. Statue en bois de Saint-Cyrice (fin XIII s.).

Localisation

Église de Canac
12560 Campagnac
lat. 44.405212 - lon. 3.076385

Contacts

Établissement

  • Église de Canac
    12560 Campagnac


  • partager :